Archives par étiquette : Willy Borsus

« Bling bling », ce logo wallon !

Wallonie

Wallonie

Article d’Eric Deffet, « Le Soir », 8 juillet 2013

En l’absence du ministre-président Rudy Demotte (PS), Eliane Tillieux (PS) a répondu à l’offensive du MR contre le nouveau logo wallon, lundi au parlement régional. Une occasion de rappeler que c’est l’Awex qui est aux commandes dans ce dossier.

Gaspillage», «erreur stratégique», «bling-bling», pour le chef de groupe MR au parlement wallon Willy Borsus, l’affaire s’apparente à un gigantesque et inutile gaspillage: «Pensez-vous un seul instant que ces visuels vont convaincre un investisseur de venir en Wallonie?»

La réponse aux critiques de l’opposition fut surtout l’occasion de rappeler que les véritables maîtres d’oeuvre dans ce dossier sont l’Awex et Wallonie-Bruxelles International, deux organismes à caractère économique.

L’Awex était à la manoeuvre pour désigner la société (VO Communication) qui a réalisé le logo, le slogan et leurs déclinaisons. C’est elle aussi qui a déboursé 2.500 euros pour racheter le nom de domaine «Wallonia.be» à son propriétaire flamand. C’est elle encore qui exploitera les supports pour lesquels 450.000 euros HTVA ont été dégagés sur les budgets Plan Marshall 2.Vert du ministre Marcourt (PS). Et s’il faut «faire vivre» l’image de la Wallonie à l’avenir, l’Awex et WBI disposent ensemble de 3 millions d’euros annuels pour des plans de communication.

La « marque » Wallonie coûte cher, trop cher pour le MR

Belga, 27 mai 2013

Willy Borsus (MR)

Willy Borsus (MR)

Le MR s’est alarmé des sommes qui seront dépensées dans le cadre de la stratégie de « branding » de la Wallonie initiée par le gouvernement wallon. A ses yeux, il s’agit d’argent « jeté dans la Meuse », à l’heure où chaque denier public est compté. La société de consultance Mc Kinsey a finalisé l’an passé une étude relative à l’image que la Wallonie devait promouvoir à l’étranger.

Un deuxième marché a été lancé pour désigner le prestataire qui traduira les conclusions de l’étude sous la forme d’un visuel et réalisera les supports de promotion des campagnes qui seront menées. La société VO Communication a été préférée à trois de ses concurrentes pour une offre de 60.620 euros, a indiqué le ministre-président wallon, Rudy Demotte, en réponse à une question de Willy Borsus (MR).

L’opération sera menée par l’Agence wallonne à l’exportation (Awex) et Wallonie Bruxelles-International et les budgets qui y seront consacrés seront compensés par d’autres budgets affectés précédemment à la communication, a assuré M. Demotte.

L’opposition MR s’est étonnée du temps mis pour réaliser cette campagne de communication qui n’a toujours pas commencé. Elle a aussi fustigé les moyens dépensés: près de 600.000 euros pour l’étude (TVA comprise) et, selon ses informations, pas moins de 500.000 euros pour la transposition du concept en campagne de promotion (notamment la création et la diffusion de supports).

« Vous avez pris cet argent et vous l’avez jeté dans la Meuse », s’est exclamé M. Borsus.

Le chef d’orchestre Demotte ne maîtrise plus la situation…

Rudy Demotte

Rudy Demotte

Extrait de l’interview de Willy Borsus, chef de l’opposition libérale au Parlement wallon, dans « La Libre Belgique » du 25 mars 2013

« On sent que le chef d’orchestre a perdu la maîtrise de ceux qui devraient jouer en symphonie. On voit combien les choses lui échappent désormais. Depuis des semaines, on est confronté à ce discours ouaté qui consiste à dire « tout va très bien » : dans le dossier des certificats verts, rassurez-vous, une solution va être trouvée. Puis, finalement, on nous dit qu’il y a une solution mais qu’on n’en connaît pas encore les modalités… Mais on voit que cette manière de travailler et d’appréhender la communication politique a fait faillite. Les plan s’additionnent : Horizon 2022, plan Marshall, plan Marshall 2.Vert

Ce gouvernement communique tout le temps sur ses plans en s’imaginant que l’image projetée fait la réalité. »