Huit milliards d’euros: la dette de la Communauté française explose

« Le Soir », 18 juin 2019

De 3 milliards en 1999 à près de 12 milliards dans cinq ans : les chiffres montrent une situation délicate.

Les dépenses évoluent largement au-dessus des recettes, notamment à cause du Pacte d’excellence. – Bruno D’Alimonte.

Trois milliards en 1999. Huit milliards aujourd’hui. Près de douze milliards dans cinq ans… Ces chiffres qui donnent le tournis détaillent les fluctuations passées et l’évolution (très) probable de la dette de la Fédération Wallonie-Bruxelles. C’est le Cerpe – le Centre de recherches en économie régionale et politique économique de l’UNamur – qui, dans une publication récente (1), met au jour les perspectives budgétaires de la Communauté française.

Pour assurer un avenir budgétaire serein, il est logique que la croissance des dépenses doit suivre celle des recettes. Premier constat : les perspectives mettent en évidence une hausse des recettes de 886 millions d’ici à 2024. Quant aux dépenses, elles devraient évoluer largement au-dessus des recettes, à 1.459 millions d’euros. La faute au Pacte d’excellence et la réforme de la formation initiale des enseignants.