Pôles de compétitivité: Jeholet tire un trait sur le «jury de Marcourt»

Une décision qui fait grincer des dents.

« Le Soir », 7 mai 2019

Le gouvernement wallon a liquidé, jeudi, le jury international mis en place sous Marcourt pour juger les projets de développement économique des pôles de compétitivité.

Du côté des acteurs de ce dossier, c’est la surprise. D’abord de voir «l’actuel gouvernement, minoritaire, qui ne sera peut-être pas dans la future coalition, imposer au futur gouvernement son jury», nous dit l’un d’eux. Ensuite, du renouveau quasi intégral de ses membres. «Il n’y aura plus personne avec la connaissance des dossiers», poursuit un autre.

«Nous avons voulu apporter du sang neuf, justifie l’actuel ministre wallon de l’Economie. L’internationalisation du jury a été renforcée, on passe de trois membres internationaux sur onze à sept sur dix. On a aussi voulu renforcer la féminisation du jury. Avant, il n’y avait qu’une femme, maintenant il y en aura trois».

Les pôles de compétitivité, créés en 2005 par Jean-Claude Marcourt (PS) dans le cadre du plan Marshall, ont pour objectif de fédérer les différents acteurs de secteurs économiques clés identifiés en Wallonie (logistique, biotech…) et d’initier des projets innovants, avec, en toile de fond, la dynamisation de l’économie et la création d’emplois au sud du pays.

Laisser un commentaire