Parfum de révolte au sein du régulateur wallon de l’énergie

 « Le Vif », Belga, 28 février 2019

Le personnel de la Cwape, le régulateur wallon de l’énergie, reproche au ministre wallon Jean-Luc Crucke (MR) de vouloir raboter leur package salarial en transférant une partie des employés vers l’administration, rapporte jeudi Le Soir. Le ministre de l’Energie juge leur salaire « disproportionné ».

Une vingtaine d’employés de la Cwape vont être transférés ver l’administration wallonne, car certaines compétences vont être confiées à cette administration. Ce qui coince, c’est que ce personnel a reçu une convention pour acter le changement, une convention qui prévoit une réduction du package salarial des travailleurs concernés. Se sentant lésé, le personnel a écrit collectivement au ministre Crucke pour lui faire par de son désarroi quant à cette convention qu’ils estime « déséquilibrée ».

Le cabinet de ministre assure qu’aucun travailleur ne verra son salaire net diminué et que c’est l’évolution de carrière qui devra être « adaptée ». « Le problème principal est celui du niveau de rémunération actuel des agents de la Cwape, qui se sont vu octroyer des augmentations salariales disproportionnées au fil des années », souligne le cabinet. « Malgré ce niveau de salaire particulier (jusqu’à deux fois plus élevés que ceux de l’administration, pour des niveaux de diplôme parfois inférieurs), nous avons dû constater un nombre important de personnes en maladie de longue durée. Un vrai problème de management. »