Certificats verts: le mécanisme sera maintenu, sans nouvelle taxe ou hausse de factures

« Le Vif », Belga, 17 septembre 2018

Le gouvernement wallon s’est finalement accordé, lundi matin, en première lecture, sur le maintien du mécanisme des certificats verts pour les anciens et les nouveaux projets, sans nouvelle taxe ni augmentation de factures mais avec une modification du taux et de la durée d’octroi.

C’est par ailleurs BNP Paribas Fortis qui assurera le financement de la dette liée au système, a annoncé le ministre wallon de l’Energie, Jean-Luc Crucke (MR).

Parallèlement, une proposition de transaction à l’amiable va être proposée aux 11.000 ‘prosumers’ ayant introduit un recours au civil contre la Région wallonne en raison de certificats verts limités à 10 ans, le retour aux 15 ans n’étant, lui, pas à l’ordre du jour.

« Pour avancer vers une solution à l’amiable, il faut une suspension de l’agenda judiciaire. On ne négocie pas avec des kalachnikovs sur la table », a indiqué à ce propos Jean-Luc Crucke en se félicitant par ailleurs de la réponse « simple, juste, globale et définitive » apportée au dossier des certificats verts.