Perspectives de croissance et de chômage

Intéressantes informations que celles fournies par « Trends », ce 17 juillet 2018 : https://trends.knack.be/economie/bedrijven/200-000-extra-banen-in-vlaanderen/article-normal-1174559.html

200.000 emplois supplémentaires en Flandre

Durant la période 2017-2023, la Flandre peut s’attendre à 200.000 emplois supplémentaires, ce qui permettra de réduire le taux de chômage à 4,4%. C’est ce qui ressort des nouvelles prévisions  économiques régionales, établies notamment par le Bureau du Plan et Statistiek Vlaanderen.

Le Bureau du Plan a tenu compte d’un ralentissement de la croissance économique en Belgique, de 1,7% en 2017 à 1,6% en 2018-2020, et 1,2% en 2023.

La Flandre preste mieux que la moyenne belge

La croissance économique ralentit aussi dans les régions, mais la Flandre semble toujours faire mieux que la moyenne belge. Après un taux de croissance de 1,9% en 2017, on s’attend à 1,7% en 2018-2020 et 1,3% en 2023.

L’économie bruxelloise devrait connaître une croissance de 1,3% en 2018-2020 (contre 1,2% en 2017), mais le taux devrait tomber à 0,9% en 2023.

Pour la Wallonie, on s’attend à un ralentissement progressif, de 1,7% en 2017 à 1,1% en 2023. Au cours des prochaines années, le tempo devrait aussi ralentir en ce qui concerne la création de nouveaux jobs.

Au cours de la période 2017-2023, 313.000 emplois supplémentaires devraient voir le jour : 200.000 en Flandre, 81.000 en Wallonie et 32.000 à Bruxelles.

Les emplois supplémentaires et le fait que la population active augmentera moins vite dans quelques années vont mener à une « rapide et significative baisse du taux de chômage », selon le rapport.

Chômage en baisse

Le taux de chômage flamand devrait ainsi passer de 7,2% en 2017 à 4,4% en 2023, tandis que la Wallonie passe de 14,1% à 10,6% et Bruxelles de 17,6% à 12,4%.

Les institutions préviennent que cette baisse du taux de chômage entraînera des risques, « notamment une restriction (plus grande) dans certaines branches du marché du travail (professions, compétences) ».

Les prévisions régionales sont établies par le Bureau fédéral du Plan, Statistiek Vlaanderen, l’Institut bruxellois de Statistique et d’Analyse, et l’Institut wallon de l’Evaluation, de la Prospective et de la Statistique.

 

Laisser un commentaire