La ministre De Bue envoie un courrier assassin à Publifin

« Le Vif », Belga, 30 mai 2018

La ministre wallonne des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue (MR), a adressé un courrier à Publifin, agacée par l’immobilisme de l’intercommunale liégeoise qui rechigne à renouveler le management, rapporte Le Soir mercredi.

Le courrier a été adressé le 24 mai aux administrateurs, ainsi qu’à la présidente socialiste Stéphanie De Simone, déplore le rapport trimestriel de Publifin qui « manque de consistance ». Le document remis « atteste difficilement d’une volonté de s’engager à respecter et à suivre toutes les recommandations formulées » par le Parlement wallon, estime la ministre.

« Permettez-moi de manifester mon inquiétude à l’égard de l’absence de réflexion relative à une évaluation, sinon un renouvellement, du comité de direction de Nethys (la filiale opérationnelle de Publifin, NDLR) et un écartement des personnes dont la responsabilité est engagée dans les manquements et dysfonctionnements relevés, dégaine la ministre.

Elle s’agace d’entendre Publifin répéter que le comité de direction est « compétent, entrepreneurial et complémentaire », comme l’indiquait un audit commandé par le précédent exécutif wallon. « Il s’agit là de votre lecture », tranche Mme De Bue. Qui réclame des départs parmi le top management. Sans citer explicitement la personne de Stéphane Moreau, emblématique CEO de Nethys. La ministre dresse la liste des points à concrétiser immédiatement: la mise en place d’une réflexion sur la stratégie du groupe « de manière indépendante par rapport au management de Nethys » ; l’engagement d’un management spécifique chez Publifin; ou encore la « production d’une information claire et exhaustive » sur la hauteur des rémunérations des dirigeants. En réclamant une réponse « pour ce lundi 28 mai à 10 heures ». Mais Publifin n’a pas encore répondu, et promet un retour dans les prochains jours.