Wallonie: une soixantaine de mandataires en défaut de déclaration risquent la déchéance

« Le Vif », Belga, 19 octobre 2017

Pas moins de 62 mandataires locaux n’avaient toujours pas rentré jeudi leur déclaration 2016 de mandats et de rémunérations (exercice 2015), ce qui les rend passibles d’une déchéance, a indiqué la ministre wallonne des Pouvoirs locaux Valérie De Bue.

En tout, pas moins de 281 titulaires d’un mandat originaire (conseiller communal, échevin, bourgmestre, député provincial, conseiller provincial ou président du CPAS s’il siège au collège communal) sont toujours pointés du doigt par l’organe de contrôle.

Parmi eux, 135 ont rentré tardivement leur déclaration, tandis que 84 autres n’exercent plus leur mandat originaire. Pour ceux-ci, le gouvernement wallon a décidé jeudi de ne pas poursuivre.

Mais les 62 restants doivent se mettre en ordre au plus vite, sous peine de sanction. La Direction du Contrôle des Mandats locaux leur notifiera les faits susceptibles d’entraîner la déchéance et les informera de la possibilité de solliciter une audition dans les huit jours à dater de la réception de la notification.

En juin dernier, au terme d’une procédure similaire sur la déclaration de mandats 2015, le gouvernement wallon avait déchu dix mandataires locaux. Un an plus tôt, il avait de même pour quinze mandataires locaux concernant la déclaration 2014.