Supprimer les provinces? Le débat renaît au MR

»Le Soir », 1er mars 2017

Au MR, certains prônent depuis longtemps la suppression des provinces. L’affaire Publifin a mis l’accent sur les pratiques douteuses de certains élus essentiellement provinciaux.

L’affaire Publifin a mis l’accent sur les pratiques douteuses de certains élus locaux, essentiellement provinciaux. Le débat sur la bonne gouvernance rebondit dès lors sur le fonctionnement, voire l’utilité des provinces.

Au MR, certains prônent depuis longtemps leur suppression. Charles Michel lui-même, jeune ministre régional en 2004, s’était fait l’apôtre d’une réforme en profondeur de ces entités, à défaut de pouvoir les faire disparaître. Et Didier Reynders, président du parti, avait imaginé en 2008 la suppression des conseils provinciaux.

Vers des groupes de travail

 

Aujourd’hui, le débat interne reprend vie : des groupes de travail seront mis sur pied à l’occasion de la préparation du programme électoral et le thème de la supracommunalité sera à l’agenda.

Actuellement, la direction du MR défend le maintien des provinces (ne souhaitant guère ouvrir pareil dossier dans le contexte ambiant). Mais plus d’un bleu veut la disparition de ces entités d’un autre âge. Et c’est le turbulent Montois Georges-Louis Bouchez, qui s’en fait le premier chantre. Sans mâcher ses mots : Les provinces sont devenues totalement inutiles.