Scandale Publifin : ORES supprime sept intercommunales et plus de 300 mandats

« Le Vif », Belga, 31 janvier 2017

En quatre ans, ORES aura supprimé sept intercommunales, indique l’entreprise au terme de l’assemblée qui s’est tenue ce mardi, et qui a réuni les conseils d’administration des deux sociétés qui composent le groupe ORES (ORES Assets scrl et ORES scrl). Elles ont approuvé de nouvelles mesures de rationalisation de la gouvernance de l’entreprise.

ORES, qui emploie 2.300 collaborateurs, est responsable de l’ensemble des activités de gestion et d’exploitation des réseaux de distribution d’électricité et/ou de gaz naturel dans 197 villes et communes wallonnes. Ces réseaux couvrent au total près de 50.000 km en électricité et plus de 9.300 km en gaz naturel. Elle assure les raccordements aux réseaux de distribution, les travaux liés à l’entretien, au développement et au dépannage de ces derniers, ainsi que la pose des compteurs et les relevés d’index de consommation. Elle mène aussi de nombreuses missions de service public à caractère social et a en charge l’exploitation et l’entretien de l’éclairage public dans les communes associées, soit 446.000 luminaires. Ce mardi, les conseils d’administration respectifs d’ORES Assets et d’ORES, réunis à Louvain-la-Neuve, ont approuvé les principes de la suppression des comités de secteur, la mise en place de mécanismes de concertation destinés à consolider l’ancrage local de l’entreprise en terme de politique tarifaire, de dividendes et d’investissement, et la mise en place de conseils d’administration « miroir » dans les deux sociétés. Cela signifie que les mêmes personnes composeront les deux conseils.

Elles seront rémunérées pour un seul de ces deux mandats en fonction de leur présence effective aux réunions et conformément aux limites de rémunération prescrites par le Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation, l’autre mandat s’exerçant à titre gratuit. Les modalités de composition et de fonctionnement du conseil intégreront les recommandations du groupe d’experts qui sera mis en place sous l’égide du gouvernement wallon.

A également été décidée, la mise en oeuvre des règles applicables aux sociétés cotées en matière de transparence des rémunérations. Cette réforme sera proposée à l’assemblée générale de juin prochain, afin d’entrer en vigueur dès le 1er juillet prochain. A l’issue des élections communales d’octobre 2012, le secteur mixte de la distribution d’énergie comptait huit intercommunales actionnaires d’ORES scrl, avec huit conseils d’administration et un total de 330 mandats.

Au début 2013, la décision a été prise de réduire le nombre de structures et de mandats. En moins de quatre années, sept intercommunales sur huit et plus de 300 mandats sur 330 auront été supprimés.