Magnette suite à la démission de Furlan : «C’est une vraie Révolution»

« Le Vif », Belga, 26 janvier 2017

Le gouvernement wallon a annoncé jeudi une batterie de mesures destinées à révolutionner la gouvernance et l’éthique en Wallonie, à la suite du scandale Publifin qui a emporté le ministre Furlan.

 

 

Des centaines de mandats vont disparaître, la rémunération de nombreux mandats sera fortement diminuée ou tout simplement supprimée, a annoncé le ministre-président Paul Magnette, entouré des vice-présidents Maxime Prévot et Jean-Claude Marcourt. Ce renforcement du cadre juridique en Wallonie passera aussi par la suppression des structures inutiles, l’extension des incompatibilités de mandats et le renforcement des contrôles et sanctions. MM. Magnette et Prévot ont tous deux rappelé que la Wallonie avait déjà pris des mesures en ce sens par le passé, et ont dénoncé la manière dont certains les avaient détournées. Parmi les mesures prises, toutes les rémunérations seront publiées nominativement, a affirmé M. Magnette. Nous vivons à une époque où les impératifs de transparence ont balayé les impératifs de protection de la vie privée.

Paul Furlan n’a commis aucune faute politique

Le ministre des Pouvoirs locaux Paul Furlan, qui a démissionné jeudi du gouvernement wallon pour assurer la sérénité de son travail,n’a commis aucune faute politique et n’était pas en position de conflit d’intérêts, a assuré le ministre-président Paul Magnette à l’entame d’une conférence de presse sur les mesures que s’apprête à prendre son gouvernement en matière de gouvernance et d’éthique.

Mais vu les vifs débats, c’est personnellement et en âme et conscience qu’il m’a signalé ce matin son intention de démissionner, ce que j’ai accepté. C’est un geste rare, spontané, qui honore la politique. Je suis convaincu qu’une fois la poussière retombée, on reconnaîtra qu’il aura été un excellent ministre, a ajouté M. Magnette. Le nom du successeur de M. Furlan devrait être annoncé dans le courant de l’après-midi, selon le chef de l’exécutif wallon.