Des intercommunales plus transparentes

Stéphane Tassin, « La Libre Belgique », 16 décembre 2016

Le revenu des dirigeants des intercommunales wallonnes et de leurs filiales devra être publié.

La transparence des rémunérations des dirigeants dans les intercommunales est un sujet qui revient souvent dans l’actualité wallonne. Cette fois, on peut cependant dire qu’on avance… Un peu. En effet, jeudi matin, le gouvernement wallon a validé en première lecture le texte déposé par le ministre des Pouvoirs locaux, Paul Furlan (PS).

Si les intercommunales doivent déjà, depuis 2015, être transparentes du moins à l’égard du Parlement et du gouvernement sur les rémunérations des dirigeants via un rapport annuel, leurs filiales seront également soumises à la même transparence. On note quand même certaines exceptions pour les filiales qui en raison de la nature même de leurs activités ne peuvent le faire. Les sociétés à caractère industriel, commercial ou d’investissement, actives sur les marchés, qui seraient détenues par une intercommunale ou une filiale de celle-ci ne sont par contre pas visées par le présent décret, précise le ministre Furlan.

Une sanction est prévue

On apprend encore que le rapport annuel faisant état des rémunérations fera désormais l’objet d’une date butoir (non encore définie) contrairement à la situation actuelle. De plus, si les rapports annuels ne sont pas complets, l’intercommunale fautive sera sanctionnée. La sanction n’a pas non plus encore été définie. Enfin si l’encadrement des rémunérations a déjà été mis en place en 2014, il sera renforcé dans ce nouveau décret.