La Flandre prend-elle le pouvoir en Belgique?

« La Dernière Heure », « Paris Match », 12 mai 2016

2016-05-16_110932En matière de justice, de police, de défense et de renseignement, les Flamands squattent quasiment tous les postes clés !

Je suis un peu effrayé de constater que l’essentiel des fonctions d’autorité de l’Etat sont désormais entre les mains des Flamands dont certains, nationalistes, ont clairement pour agenda la fin de la Belgique.

Cette déclaration du député fédéral Georges Dallemagne (membre, notamment, de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats de Bruxelles) ouvre un dossier pour le moins édifiant publié ce jeudi par Paris Match. On y découvre qu’en matière de justice, de police, de défense et de renseignement, les Flamands squattent quasiment tous les postes clés !

Dont 11 postes sur 13 rien que dans le domaine de la sécurité publique. Comme par hasard, cette « flamandisation » des bases de l’Etat s’accentue depuis l’arrivée au pouvoir de la N-VA. Il existe une volonté de plus en plus affirmée de faire passer l’intérêt flamand avant tout, écrit le journaliste Frédéric Loore, auteur de l’enquête, avant même l’intérêt national de sécurité, je finis par le croire, lâche un commissaire de police. Et un officier de liaison de la Police fédérale se rappelle s’être un jour entendu dire de la part d’un ministre du pays dans lequel il officiait: Tiens, on parle encore le français chez vous ?

 « La flamandisation au quotidien », à lire dans Paris Match cette semaine.