Pourquoi le VVB (Vlaamse Volksbeweging) veut-il scinder la Sécurité sociale ?

2016-01-31_170338Explications de son porte-parole, Jonas Naeyaert », sur le site de « Knack », 30 janvier 2016 :

Il y a effectivement l’influence du vieillissement, qui, proportionnellement, frappe plus fort en Flandre qu’en Wallonie (et à Bruxelles). Mais la démographie n’est qu’un côté de la médaille – la médaille des dépenses, bien entendu. Il n’y a, en effet, aucun signal qui puisse justifier l’hypothèse que les autres différences disproportionnelles (chômage, consommation médicale) s’arrêtent à l’avenir. Mettons donc fin à ces milliards dans la sécurité sociale qui coulent, sans résultat, vers la Wallonie, et mettons-les dans un fonds de pensions flamand qui supprimera cette anomalie (et non dans une boîte belge vide comme le Fonds argenté).

Par ailleurs, la base même de la solidarité est aujourd’hui minée, car la solidarité est en soi un mécanisme volontaire. Plus le contribuable doit payer pour quelque chose dont il n’a aucune vision et qui ne sert à rien, plus le fossé s’élargit entre lui et les pouvoirs publics. Cette question morale est primordiale. En ne voulant pas mesurer la solidarité, avec d’autre nations et Etats, à la capacité de prospérité et de bien-être de notre propre communauté, on ruine l’idée de solidarité. Chez nous, il n’est pas question de « Wallons fainéants », mais bien de structures opaques et injustes.

A Liesbeth Somers, directrices des Affaires sociales du vice-Premier Kris Peeters (CD&V), qui estime que la solidarité ne peut exister que si la sécurité sociale est organisée à une échelle suffisamment grande, Jonas Naeyeart répond :

Ce concept économique existe en effet, mais ce sont aussi des coûts d’opportunité! Ce sont des coûts de choix (politiques) et en Belgique, nous faisons des choix particulièrement mauvais : structures belges  typiquement inefficaces. Et cela coûte bien plus cher que dans des pays qui comptent bien moins d’habitants que la Flandre. Des pays comme le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Norvège et le Luxembourg, font nettement mieux que la Belgique. Voilà pour les avantages d’échelle de la Belgique.