À Davos, le Roi félicite Bourgeois: « C’était super! »

La Wallonie était absente, Paul Magnette, le ministre-président ayant estimé que le déplacement n’était pas « intéressant »…

2015-01-24_162528Martin Buxant, «L’Echo», 23 janvier 2015

À Davos, le roi Philippe s’est montré très enthousiaste au sujet du dis cours de Geert Bourgeois: « C’était super! ».

Dans la foulée d’un petit-déjeuner organisé par la Belgique au Forum économique de Davos, le Roi a marqué sa satisfaction de voir le Pre mier ministre Charles Michel et le ministre-président flamand Geert Bourgeois défendre avec ferveur les couleurs de la Belgique.

Ce genre d’événement, c’est vrai ment chouette, s’est enthousiasmé Philippe, peu coutumier de ce genre d’envolées. Il faut croire en la Belgique!.

Quand on voit tous ces gens réunis ici (les chefs d’entreprises, NdlR), on peut être fier de l’étendue du réseau belge ! s’est exclamé le souve rain.

Encore plus surprenant, Philippe n’a pas hésité à qualifier de super le discours du N-VA Geert Bourgeois. Celui-ci a étonnamment défendu les couleurs des trois régions dans son speech : si vous voulez investir en Belgique, vous trouverez des gens fantastiques tant en Flandre, qu’à Bruxelles et en Wallonie, a clamé Geert Bourgeois.

Ce discours devant un par terre de business men et women (Solvay, Belgacom, Fortis, Deme,…) a été qualifié de toutes parts de très fair play.

Rappel, le ministre-président wallon Paul Magnette (PS) n’est pas venu à Davos – jugeant que le déplacement n’était pas intéressant.

Le Roi a par ailleurs indiqué qu’il avait mis l’accent cette année sur le secteur des technologies lors de sa visite à Davos.