Jeholet (MR) : «Quelqu’un a menti, et si c’est Eliane Tillieux elle devra en tirer les conséquences»

« La Libre Belgique », Belga, 27 novembre 2014

2014-11-27_200417Le chef de groupe MR au parlement wallon, Pierre-Yves Jeholet, s’est dit scandalisé et outré en apprenant que le budget du Forem, que son parti a réclamé en vain mardi lors des débats budgétaires en commission du parlement wallon, avait pourtant été rendu dans les temps par son administratrice générale Marie-Kristine Vanbockestal, comme cette dernière l’a affirmé ce jeudi matin sur La Première (RTBF). C’est très grave d’entretenir cette réelle opacité, cette nébuleuse traduit un déni de démocratie, a déclaré le chef de file des réformateurs wallons à l’agence Belga.

A ses yeux, quelqu’un a menti et si c’est la ministre de l’Emploi Eliane Tillieux (PS), elle devra en tirer les conséquences. Il demande au président du parlement wallon André Antoine de clarifier la situation et, à tout le moins, d’entendre vendredi la ministre et l’administratrice générale du Forem en commission du parlement.

Les documents nécessaires ont été présentés aux députés, selon Eliane Tillieux

Tous les documents nécessaires au bon déroulement des travaux budgétaires de la commission de l’Emploi du parlement wallon, mardi, avaient bien été déposés dans les temps, a affirmé jeudi la ministre Eliane Tillieux, ciblée par l’opposition MR dans une polémique qui n’a pas lieu d’être selon elle. Les documents déposés au greffe du parlement wallon il y a quinze jours sont le projet de budget du Forem (24 pages) et celui de l’IFAPME (21 pages), a indiqué la ministre socialiste dans un communiqué.

A aussi été transmis l’exposé particulier afférent aux compétences de la ministre, un document de 125 pages qui reprend et commente chacun des articles budgétaires et des programmes du Forem.

La Cour des Comptes elle-même a pu analyser et remettre ses considérations sur le budget du Forem dans son rapport présenté en commission, a fait observer Mme Tillieux, ajoutant que la Cour n’a pas épinglé la supposée indigence de ces documents.

Le Forem a, à mon sens, transmis les éléments utiles, avait déjà indiqué Mme Tillieux en commission mardi. Elle s’était à cette occasion étonnée de la polémique, puisque l’on sait quand même que les organismes d’intérêt public (OIP) présentent des prévisions budgétaires qui, ensuite, doivent de toute façon repasser par le comité de gestion des instances, après approbation du budget par le parlement.

L’opposition MR avait réclamé les budgets de plusieurs OIP ou au moins les auditions de leurs dirigeants avant le vote sur le budget le 10 décembre prochain. Elle juge que le transfert de compétences de la 6e réforme de l’Etat, qui renforce considérablement les moyens budgétaires de ces OIP, nécessite désormais que le parlement dispose de documents plus détaillés que ceux transmis.