Maxime Prévot est le nouveau président du parlement wallon

Belga, 13 juin 2014

2014-06-13_191455

Les 75 députés wallons ont prêté serment ce vendredi. Le parlement wallon est donc officiellement installé. Maxime Prévot (CDH) est désigné président.

Auparavant, le parlement avait rejeté en séance plénière la proposition de recomptage des votes dans la circonscription de Charleroi par 43 voix contre et 32 pour. Le PS et le CDH ont voté contre, les autres partis l’ont soutenue. Après trois jours de débat, la Commission de vérification des pouvoirs de l’assemblée a jugé recevable et fondée la réclamation du PTB à l’issue des élections du 25 mai.

Les socialistes et les centristes ont toutefois fait savoir qu’ils ne soutenaient pas cette conclusion de la Commission. Selon eux, les motifs invoqués par le parti de gauche radicale ne peuvent être pris en compte parce qu’ils seraient non probants: lettres adressées une semaine après le scrutin, aucune mention de problème dans les procès-verbaux de dépouillement, etc. « Ce serait dangereux de mettre en cause par des ouï dire et des rumeurs le travail de simples citoyens, contrôlés par des magistrats », a souligné Pierre-Yves Dermagne (PS).

Opinion contraire au MR. Le chef de groupe des Réformateurs a mis en garde l’assemblée contre le doute qui s’installerait dans la population sur la validité de l’élection du parlement. « Le doute s’est installé. Les gens s’interrogent: les élus que nous retrouvons au parlement wallon sont-ils bien ceux que nous avons choisis? Ce doute est inadmissible », a lancé Willy Borsus.