Marcourt veut négocier un hub qatari pour Bierset

Frédéric Chardon,

« La Libre Belgique », 19 décembre 2013

2013-12-20_204132

En marge de la mission princi-ère qui aura lieu en mars prochain en Arabie saoudite et à Oman, Jean-Claude Marcourt (PS), le ministre wallon de l’Economie, va faire un déplacement supplémentaire au Qatar afin de rencontrer notamment les dirigeants de Qatar Airways Cargo. But à terme : convaincre la société de transport de marchandises par voies aériennes de venir implanter son centre logistique européen à Liège-Airport (Bierset). Exactement comme l’a fait par le passé l’opérateur de fret aérien TNT Express qui redistribue par camions, à partir du tarmac liégeois également, le fret amené par sa flotte d’avions.

C’est qu’il y a une importante carte à jouer pour l’aéroport liégeois, l’un des plus importants en Europe pour le transport de marchandises. En effet, Qatar Airways Cargo est à la recherche depuis plusieurs mois d’un site où, justement, implanter son hub européen. Depuis plusieurs mois, en effet, la branche marchandises de la compagnie qatarie cherche une base dans la région. Qatar Airways a revendu fin 2015 les 35 % qu’elle possédait dans Cargolux, la compagnie de fret luxembourgeoise. Et cela a modifié sa stratégie.

Bref, il n’est pas déraisonnable de penser que Liège-Airport pourrait désormais intéresser les Qataris. Qatar Airways Cargo est d’ailleurs déjà présente à Bierset. Elle y assure, depuis avril dernier, deux vols par semaine entre Doha et Liège (fleurs, produits agricoles, poissons, etc.). Ce n’est qu’un début.

En effet, pour le président du conseil d’administration de Liège-Airport, José Happart, le nombre de vols devrait augmenter sous peu. Par ailleurs, contacté hier, José Happart confirme que des négociations plus étroites sont en cours avec Qatar Airways Cargo pour un investissement plus large. Avec en ligne de mire, en effet, l’implantation d’un nouveau hub, soit exactement l’objet de la visite de Jean-Claude Marcourt auprès des leaders de la compagnie aérienne à l’occasion de la prochaine mission économique de la princesse Astrid.

« Un rêve merveilleux »

Nous négocions déjà depuis deux ou trois ans avec Qatar Airways, explique José Happart. La première étape, c’est qu’ils aient lancé des vols à partir de Liège. Cela va s’amplifier à l’avenir. Que les Qataris implantent à l’avenir leur hub chez nous, c’est un rêve merveilleux. Nous n’avons pas d’accord pour le moment mais why not ? Il y a de la place actuellement pour trois ou quatre nouveaux TNT Express à Liège-Airport : nous avons les terrains disponibles au nord de l’aéroport et tous les permis nécessaires pour, le cas échéant, construire les infrastructures pour accueillir Qatar Airways Cargo. De même pour les financements des éventuels futurs travaux d’infrastructures : il ne devrait pas y avoir de problèmes.