Quel avenir pour Voo ?

voo

Le mois dernier, le journal « De Tijd » annonçait que l’intercommunale wallonne Tecteo, l’organisation à l’initiative de la marque Voo, devenait une société anonyme.

Ce changement de statut permettra de devenir plus facilement actionnaire de l’entreprise.

Selon « De Tijd », cela pourrait ouvrir aussi  la porte à une reprise de Voo.

De son côté, John Porter, le nouveau CEO de Telenet, a évoqué de possibles rachats,  faisant explicitement référence à Voo et soulignant l’importance d’une consolidation.

La maison mère de Telenet, Liberty Global, aurait les moyens à sa disposition et souhaiterait les utiliser pour saisir les occasions qui se présentent.

Si cela devait se faire à terme, cela signifierait que Telenet/Voo deviendrait un opérateur national et concurrencerait donc Belgacom au niveau belge. Même si Voo n’est pas rentable aujourd’hui, il pourrait en tout cas s’agir d’une extension intéressante pour Telenet. 

Le CFO sortant, Renaat Berckmoes, a expliqué que le rachat d’Interkabel par Telenet en 2008 avait donné un second souffle à l’entreprise. Il est possible qu’il en soit de nouveau ainsi avec la reprise de Voo.